Les 10 meilleurs attaquants de l’histoire du PSG

Paris, ville lumière, a très tôt misé sur un jeu offensif pour que son équipe de football soit à son image. C’est pour cette raison que le club a rapidement pris un accent brésilien. Mais, étrangement, les saisons du PSG sans grand attaquant sont très nombreuses.

Cependant, en regardant le top 10 qui suit, vous verrez que nous avons connu à toute époque des joueurs offensifs rares et exceptionnels.

Avant de commencer, précisons qu’il ne s’agit pas d’un classement des meilleurs buteurs du club, qu’il est totalement subjectif et que tout supporter parisien a sûrement un ordre de préférence différent.

10 – Guillaume Hoarau

Oui, Paris a connu plus de dix attaquants avec plus de talent que Guillaume, mais il a marqué une partie de l’histoire du PSG.

Le longiligne attaquant réunionnais est arrivé à Paris en 2008 après une fantastique saison au Havre en Ligue 2. Son sourire en dehors du terrain et sa gentillesse ont séduit les supporters comme les médias.

Guillaume Hoarau psg

Attribution CC BY 2.0 – photo provenant de Flickr.com

Mais, c’est le terrain qui compte le plus et là aussi, Hoarau est une réussite. Jamais avare d’efforts défensifs, il se montre réaliste face au but.

En 5 ans au PSG, il inscrit 57 buts en 161 matchs.

9 – Carlos Bianchi

Né en 1949, Carlos Bianchi est un attaquant aux stats extraordinaires. Après quatre années de grande qualité au Stade de Reims, il pose ses valises au Paris Saint-Germain.

De 1977 à 1979, il est proche d’un ratio d’un but par match puisqu’il met 71 buts en 80 matchs. Impressionnant ! À chaque fois, il est élu meilleur joueur du championnat et termine meilleur marqueur.

Malheureusement, le club est encore jeune et finit deux fois en seconde partie de tableau. De plus, Bianchi ne reste que deux petites années. S’il était resté plus longtemps avec le maillot parisien, nous l’aurions sûrement mis en meilleure place sur ce classement.

8 – Neymar

Paris a connu des magiciens comme Valdo ou Ginola, capables d’éliminer sur une feinte ou un dribble. Mais avait-il déjà compté dans ses rangs un talent tel que Neymar ? Certes, Ronaldinho est passé, mais il n’était pas à son pic de carrière comme Neymar lors de son arrivée.

Quand Neymar joue avec le PSG, il marche sur l’eau. Il se balade en Ligue 1, inscrivant but sur but, faisant des passes décisives et humiliant ses adversaires.

Cependant, Neymar, c’est aussi beaucoup de rendez-vous manqués comme ses absences lors des matchs importants de Ligue des Champions ou son exclusion au Vélodrome.

Pis, son caprice pour retourner à Barcelone durant l’été 2019 est une offense pour tous les supportes du Paris Saint-Germain.

Il figure donc dans ce classement, mais c’est insuffisant pour être mieux placé.

7 – George Weah

Avant de devenir Président de Libéria, Mister George était un roi au Parc des Princes. Ceux qui ont assisté à ses prouesses sur le terrain en gardent des étoiles plein les yeux. Son parcours en Ligue des Champions 1994/1995 est extraordinaire, entre son but d’exception à Munich, les deux bijoux face à Moscou et ses précieux coups de tête.

George Weah psg

Via it.wikipedia.org

Arrivé de Monaco, il joue de 1992 à 1995 au PSG, et inscrit 55 buts en 138 matchs. Il remporte un titre de Champion de France, une Coupe de la Ligue et deux Coupes de France.

On lui pardonne même son année à l’OM aux débuts des années 2000 (alors qu’il était carbonisé physiquement). En revanche, nous ne pardonnons pas les débiles racistes qui l’ont insulté à plusieurs reprises au Parc.

6 – Dominique Rocheteau

Dominique Rocheteau est remémoré comme l’Ange Vert, fabuleux joueur de l’ASSE. Pourtant, il a joué 9 ans à Saint-Etienne et 7 à Paris.

Tantôt ailier, tantôt attaquant, il marque 100 buts avec le PSG en 255 matchs. Dans un club encore jeune, il apporte beaucoup sur le terrain.

Il remporte la première Coupe de France du club (1982) contre… Saint-Etienne. Malheureusement enclin aux blessures, il n’a pu jouer tous les matchs, mais il reste un attaquant important dans l’histoire du club.

5 – François M’Pelé

International congolais né en 1947, François M’Pelé a d’abord joué pendant quelques années à Ajaccio avant d’arriver au PSG en 1973. Le club n’a alors que trois années d’existence. Compter un tel attaquant est un énorme atout pour réussir ses débuts.

En 6 années, François marque 95 buts en 217 matchs répartis entre la division 2 et la division 1. Il inscrit notamment un doublé pour le premier match de Paris en division 1 au Parc des Princes.

Il ne gagne aucun titre avec le PSG, mais est considéré comme le premier grand attaquant du PSG.

4 – Kylian Mbappé

Que de sentiments ambigus provoqués par Mbappé ! Le natif de Bondy marque les esprits à Monaco. À 18 ans, il martyrise les défenses de Ligue des Champions. Alors que le public français craignait son départ à l’étranger, il signe à Paris.

Sous le maillot parisien, le jeune homme devient un homme. Ses qualités se confirment alors que la pression sur ses épaules est énorme. Il inscrit des dizaines de buts et intègrent même l’histoire des meilleurs buteurs du PSG.

Pour autant, il manque encore quelque chose, un petit rien pour qu’il entre définitivement dans le coeur des supporters. Moins d’invidualisme ? Plus d’efforts sur le terrain ?

Quoiqu’il en soit, Mbappé est un talent rare et sa marge de progression est réelle. Combien de joueurs ont été si bons si jeunes ?

3 – Pedro Miguel Pauleta

En lisant son nom, qui n’imagine pas l’Aigle des Açores imitant le vol du rapace après l’un de ses buts ? Si nous faisions un classement des joueurs les plus sous-côtés durant leur carrière, Pauleta sera haut dans le classement. Comment cela se fait-il que Pedro n’ait jamais joué dans un club capable de gagner la Ligue des Champions ?

Pauleta

Attribution CC 3.0 – photo prise sur wikipedia.org

Quand il arrive à Paris, nous sommes loin des lumières actuelles ou des épopées européennes des années 1990. Mais, il entre dans la légende du club et dans les mémoires des amoureux du PSG. Il inscrit 109 buts en 211 matchs donc quelques bijoux contre l’OM.

Mieux, c’est un exemple sur le terrain. Ce capitaine ne lâche rien, défend, harrangue ses coéquipiers. Durant une période peu faste, il participe tout de même à trois titres : deux Coupes de France et une Coupe de la Ligue.

2 – Zlatan Ibrahimovic

Charismatique, Zlatan laisse des souvenirs dans tous les clubs où il est passé (parfois bons, parfois mauvais). Avec le temps, beaucoup de critiques sont émises sur son passage au PSG. Oui, Zlatan a eu des déclarations malencontreuses et son amour du PSG n’a sûrement jamais existé.

Mais, à son arrivée, il est déjà un grand attaquant qui a réussi à l’Inter et au Milan AC. Sous le maillot parisien, sa maturité s’exprime et il joue peut-être le meilleur football de sa carrière.

Ibrahimovic

Attribution CC BY 4.0 – wikipedia.org

Il permet au PSG de devenir un grand club. Exigeant sur et en dehors du terrain, il fait passer un cap important au PSG version QSI. Apprécié des joueurs, il est un modèle qui s’entraîne avec sérieux, se montre professionnel chaque jour et fait tout pour gagner.

Il inscrit 156 buts avec le maillot parisien (en 180 matchs) et devient alors le meilleur buteur du club (un titre ravi depuis par Cavani).

On lui reproche des performances très moyennes durant les matchs importants de Ligue des Champions, mais il reste un élément moteur du palmarès du PSG avec 4 titres de champion, 2 Coupes de France, 3 Coupes de la Ligue.

1 – Edinson Cavani

Cavani est l’idole du Parc des Princes.  Aujourd’hui, il est mythique et tout supporter parisien a envie de crier son nom à chacune de ses apparitions sur le terrain.

Pourtant, tout n’a pas été facile pour l’attaquant uruguayen avec le Paris Saint-Germain. Il arrive du Napoli en 2013 avec un statut d’attaquant hors pair. Malheureusement pour lui, le PSG de Laurent Blanc joue toujours en 4-3-3 et il se retrouve isolé en ailier car Ibrahimovic est en pointe. Ses qualités ne sont pas mises en valeur à ce poste et il commet des erreurs techniques qui suscitent la moquerie dans les médias.

Buteur Cavani

Attribution CC BY 2.0 – flickr.com

Puis, petit à petit, il fait preuve de plus de régularité et s’installe en pointe au départ d’Ibrahimovic. Il explose alors littéralement les compteurs. En 2016/2017, il met 49 buts en 50 matchs avec le PSG !

Il devient meilleur buteur du club et franchit la barre des 200 buts avec le PSG. Un nombre hallucinant ! Il suffirait à le faire aimer de tous les supporters, mais ce Monsieur Parfait ne s’arrête pas là…

Il est exemplaire. Il mouille le maillot comme personne. Quand certains coéquipiers font semblant de revenir, il sprinte sur 80 mètres pour aider ses défenseurs. Il joue tous les matchs à fond et son éthique impose le respect.

Même durant les phases où Tuchel le fait moins jouer, il ne dit rien et travaille. Cavani est et sera toujours une icône du club. L’attaquant qui le remplacera dans nos coeurs n’est pas encore arrivé !

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire